Le jour où j’aurais 30 ans…

19 juillet 2013

Le jour où j’aurais 30 ans…

Credit histoiredunsoir.overblog.com
Credit histoiredunsoir.overblog.com

J’aurais dû écrire sur les IT. Cependant, une discussion m’en a detourné. Ce billet n’est pas une plainte. Faudrait le mentionner avant. Comme ça, on ne dira pas que ceci est un billet de misandrie.

Le 14 Juillet dernier, je fêtais mon anniversaire. Je m’approche dangereusement de la trentaine. Depuis peu, je vis les inconvénients qui vont avec ce statut. Nous sommes une bande de potes donc je suis la seule fille. Tous ou presque des trentenaires et ce jour là , j’ai compris qu’il y a une différence entre eux et moi. Je suis une femme. Chez nous être une femme, c’est entrer dans les us et coutumes de chacun. Tellement, on est différent. Cependant, concernant le statut de la femme, on reste sur le même pied d’égalité.

Une femme a trente ans

C’est une femme qui est mariée. C’est une femme qui a un copain, voir un concubin reconnu. C’est une femme qui a au moins deux enfants. C’est une femme qui travaille. C’est une femme épanouie. C’est une femme battante. A trente ans, la société doit vous voir accomplie. Plus? La réussite d’une femme se résume au nombre d’enfants qu’elle possède. Pas au nombre d’amants reconnus ou pas, ne vous détrompez pas. Euh! Non!La réussite professionnelle est parfois secondaire. Vous êtes une femme, une vraie.

Alors ça parle…

Vous n’êtes pas normale, si vous ne répondez pas à ces critères. Que vous soyez ministre, directrice d’entreprises, personne n’est exempte. La rumeur commence par dire que votre conjoint ou votre concubin n’assure pas (Si vous en avez un). Dans le cas contraire, « Vous êtes sures que vous n’êtes pas … » Affaire de Kongossa commence. Comme on dit au pays: « tu ignores quoi? »

Bon, les voisins peuvent se fatiguer. Au bout d’un moment, tu es juste pointée du doigts. Et puis à la longue , ça passe. Mais lorsque la famille s’en mêle. Hum, il ne faut bien plus faire de régime, ma sœur ! Tu vas maigrir. On commence par identifier si tas un copain. « Il attends quoi? Tu es sure que c’est vraiment toi (celle qui l’aime)? » Tu le regardes. Tu ne sais quoi dire. Lui non plus. Si t’as pas de copain, c’est plus grave. Ou bien vous avez beaucoup enlévé (Avorté) au point de devenir stérile. Le mot est dit.

A beleu travail? A beleu money? A ne Za? A te Zu? Traduction?

Chez ma mère, on dit: Elle a un travail. Elle a de l’argent. C’est qui son copain. Il y a un ?

Dja pè nou? A si bèn friend. Oñola nje ? Traduction du coté de mon père: C’est qui? Ce n’est pas son copain. Pourquoi elle n’a pas un.

Votre amie, votre sœur, votre voisine, qui possèdent toutes ses qualités, devient un exemple.  Très vite, vous devez  aller voir un tradipraticien (marabout). On doit vous laver. Une grande cousine vous a attaché. Les lieux de prières doivent être votre chambre à coucher. Et quand bien vous le faites, les résultats ne sont rapides? On vous harcèle. Nous sommes en Afrique, notre réalité est tout autre. Cependant, il peut arriver (je touche du bois) que des esprits malveillants peuvent. Mais laissez le temps au temps. Chaque chose a son temps.

Quoi? Je suis pas une vieille fille oh! hihihihi

Allez,

 

Son’a ponda!!!!

Partagez

Commentaires

josianekouagheu
Répondre

Des réactions Danielle déplorables. Au Cameroun, comme partout en Afrique, avoir trente ans sans surtout être marié est perçu comme une honte. Je te le dis, on rappelle à toutes les filles, d'une manière ou d'une autre ce fait. Mais, pour moi, ce n'est pas ça le plus important. C'est cette question qu'il faut se poser: est-ce que je me sens bien dans ma tête? C'est difficile de vivre avec le lourd regard des autres posé sur soi, je le sais. Mais, le courage est essentielle dans ce cas! J'espère que le jour où j'aurais 30 ans, ces tabous auront disparus! Impossible, je le sais!

Danielle Ibohn
Répondre

Ha! La société évolue. Et ne cesse de l'etre mais ces tabous persistent comme enchaînés à notre existence :(

achille kmel Mekontchou
Répondre

Je plaide coupable! Oui parce que je me suis posé les mêmes questions que tes voisines du quartier et ta famille juste après avoir lu un article de ce blog (celui qui est écrit sous forme de jeux dont le but est de te présenter et dans le quel tu dévoile ton âge). Même après lecture du présent article je continue de penser qu'après 25 ans il devient très difficile pour un femme de trouver un époux! heureusement je ne suis pas extrémiste et je peut très facilement comprendre que le plus important c'est d'être "une femme épanouie"

Andra
Répondre

maaaamaa! ça veut dire que moi je suis alors une espèce en danger!

Danielle Ibohn
Répondre

oui oui! Si si si hahahahaha

May-Si
Répondre

Je suis encore bien loin de la trentaine mais je dois t'avouer que j'ai peur d'être seule à cet âge là. C'est peut-être parce que j'ai été élevée dans cette société là qui considère qu'après 25 ans, il y a un problème si tu n'as pas de fiancé.
Mais qu'on se l'avoue, les femmes n'ont pas autnt de temps que les hommes. Les hormones font la course avec nous. La ménopause nous guette.
Pire plus on vieillit, plus on mûrit, plus on fait peur à ces hommes là qui ont toujours besoin de se sentir un peu supérieurs.
Il ne faut pas blâmer ceux qui regardent de travers, leur conception de la vie normale d'une femme est peut-être un peu out of date. Mais après tout, l'important c'est d'être heureux, seule ou non.

Danielle Ibohn
Répondre

Achille et Toi, vous rejoignez un questionnement. Le fait d’être heureuse. Mais la société africaine, est elle prête à accepter ce style de vie? Permettez-moi 'en douter :) Merci de vos commentaires. Il enrichit le débat bien que déjà plié d'avance

aphtal
Répondre

Bonjour, chérie.
J'avoue que j'ai assez hésité avant de commenter ce billet, si profond, à cause du sujet traité.
Je fais malheureusement partie de ces personnes qui pensent qu'à 30 ans, il faut être casée, pour une femme. Voyez les choses autrement, oubliez un peu cette affaire de "je me sens bien dans ma tête", "je suis émancipée", et autres arguments dans le genre.
A 30 ans, filles comme garçons, on est sensé être mâture, être vivable et fréquentable, savoir ce qu'on veut pour soi, son idéal de famille, et tout ce qui va avec!
A cet âge, il y a aussi un problème d'exemplarité qui se pose. Si tu es toujours en train de flotter à cet âge, quid de tes frangins? Quels conseils peux-tu prodiguer à ta fratrie si on ne voit aucun signe de maturité de ta part?
Si à 30 ans, on peut se permettre des folies, ce n'est pas de l'émancipation; c'est qu'il y a un véritable problème.

Danielle Ibohn
Répondre

Parce que tu crois vraiment qu'en restant seule, on n'a pas cette maturité là? Ce que je croyais la société africaine est ...on ne fait pas de folie lorsqu'on a trente ans. Bref, je comprends pas... cette façon de pensée.

Salma
Répondre

tu n'es pas vieille fille, j'ai des tantes qui sont mieux épanouies célibataires que mariées Danielle faut savoir ce que l'on veut, quand on le veut et si on le veut vraiment, les autres nous poussent le plus souvent ç faire des choses que nous ne voulions pas et quand ça ne marche pas chacun se lave les mains. on dit que tu n'es pas mariée, quand tu te maries et que ça ne va pas, tu es seul dans ton feu, les gens qui t'encourageaient là t'abandonnent ils ont déjà mangé et pour eux quoi?vas mourir si tu veux. hum Danielle affaire de vieille fille là ohh c'est bep bep bep