La communauté Twitter au Cameroun, vous connaissez?

Ce billet, je me suis prise trois fois avant de l’écrire. J’avais opté pour un début, genre: depuis fort fort longtemps existe la communauté twitter. Bref, je me suis ravisée vite fait. Vous aurez deviné. Aujourd’hui, je vais tirer sur la communauté twitter du Cameroun. Faut savoir que si on remonte à la genèse de la communauté, on verra des ancêtres comme « Homo Geekus » Quoi? Ce sont ces mecs à lunettes (la plupart) aimant parler de programmation, d’applications et de sécurité informatique.

Heureusement qu’aujourd’hui, l’environnement a changé. On retrouve les « Homo racontus » , les « Homo Checkus* », les « Homo Popcornus » , les « Homo fashionus » Quoi? Vous aussi! Bref, j’aime ma communauté twitter. Pour mieux vous en parler, je les ai catégorisés.

@Danielle Ibohn

@Danielle Ibohn

Honneur aux ancêtres! Les « Homos developpus ». Jean-Francis Ahanda, Daniel Kameni, Valdes Nzalli, Hugues Beyeck, Pierre Christian, Edouard Tamba, Izane Gaetan, Brice Ekobe, Max Epoh, Arsène Kapnang, Eloge. Ils parlent IT, sécurité informatique. Ces jours-ci, ils ont un délire : « bricolez une box TNT en faisant machin chouette » J’avoue que j’y comprends rien à leur truc. Bref! Vous imaginez,  lorsqu’ils engagent une conversation. Ils vous polluent la #TL 😀

Des « Homo developpus » à « Homo trollus », il n’y a qu’un pas. Ce sont les mêmes gens : D Ils parlent de faits divers, de faits de société, de nourriture. Surtout ce sont de gros « Homos checkus ». Parfois, les comptes des entreprises en font souvent les frais. Le compte MTN est le plus à plaindre. J’ai presque pitié. Puis il y a le compte de la compagnie des eaux. Hahaha. Lui, c’est officiel! Le jour où il twitte, c’est une journée « trollus ». Le nouveau venu est celui de Samsung. Ils ne savent pas encore par quel bout le prendre.  Bref! Ils vont trouver. Confiance!

Les « Homo trollus » aiment les déranger. Cette catégorie? Les « Homo racontus » ou/et les « Homo blogus », on peut les mettre dans la même catégorie. En d’autres termes, moi et mes compères on bavarde à longueur de journée. Ce qui se passe dans nos vies, nos coups gueules. On va citer Moi : D , le pyromane Mathias, l’homme des mapanes fiché partout Francky Batchou, notre mama Carole Leuwé, le panda Réné, la Grace, la Leila, la dread Gaelle Tjat, l’homme du retard le nioki.

Ensuite, nous avons des « Homo fashionus ». Ils aiment la mode, les soirées mondaines. Ce sont nos oiseaux de nuit par conséquent des gros « Homo Checkus » : ma chou Martine, l’homme de la juppe Rollin,  la go des cheveux Joorhynn, Nina Ndengue, les soirées folles de  Tallulah et surtout ma tata Nina (@laninoche). Elle a décidé de s’assagir. Mais l’appel de la nuit est plus fort : D

Il y a cette catégorie aux histoires délirantes. Je les appelle mes « Homo delirius » . Ce sont des comptes bien barrés. Il y a les jumelles diaboliques Murielle et Yvy, le déjanté Mr Kenmo, Le « Homo Ndemus du takesh » Loic Nkono et DanyFeze, le « Homo calinus » Victorinox, la tout charme « Dy_va08 « , l’Américain chris bris, les « Homo attentionus » Freddy et dany, Mon tara Roméo, l’homme d’Obala.

Parlons des « Homo Pressus », 

Vous l’aurez sans doute deviné. Ils créent la tendance des conservations sur le fil Twitter, le matin. On commence par Mpacko Chouchou. Elle et son compère Nelson Simo  font la revue de presse tôt le matin. Je me demande pourquoi ils se lèvent aussi tôt vraiment. Chaque fois que je vois leur hashtag #Revuedepresse, je sais qu’il est 8 H. Quoi? C’est un indicateur de temps Oh! hihi! Chouchou, c’est la patriote, experte des questions d’économie. Tout le monde la connaît en matière d’économie, n’entrez jamais en clash avec elle. Elle vous défonce directe. Nelson, par contre est doux. Mais bon, spécialiste des questions de droit, la langue de bois n’est pas loin de sa bouche. Quoi? Il baigne dans le milieu.

Il y a les « homo categorus ». Eux, ils ne tweetent qu’un seul sujet. Rien à foutre de vos sujets, hahaha!

C’est le « Homo RH-us » Yves Morio, « Homo CM-us » Chedjou Kamdem, l’ « Homo evenementus » Jean Pierre Boep, l’homo It-us Rebecca Enunchong, Tabi Ebot,  l' »homo historicus » Ulrich Tadajeu, l’ « homo Camerounais chinois » Walter Ebelle (Ni hao), l' »Homo lianus » (lui n’y est pas tout le temps, mais il y a des périodes hein?) Florian Ngimbis, les « homos Gdg-US » ce sont les Google Developpers du Cameroun. Ils bavardent ces derniers. Oh! God! Alors il y a Evariz, Samuel, Christian, Mael Fosso, Danielle Akini, Cyprien, Inoncent, l’ « homo basketu » Djia Think.

Mes préférés les « homo favoritus »

Ils ne tweetent presque jamais, mais marquent leur présence par un favori :DMa tata Dorothée Danedjo et Le Boris Waguia

Il y a pas d’équipe d’ « homo Sportifus » ? Je vous vois venir. Mon Dieu, tout le monde tweete foot au Cameroun. Quoi? Essayez de jouer les trolls lors d’un match des lions domptés. Quoi? Depuis le temps, ils sont domptés oui! Hihihi.  Je n’ose pas vous dire à quelle sauce, on vous mangera.

Dans la dynamique du groupe, il y a des hashtags à surveiller. En un, #popcorn (une engueulade). Pour mieux l’identifier, il faut surveiller des comptes  « Homo popcornus »: Valdes, Izane, Nelson, Pierre Christian. En deux, #painporisation avec pour marraine Mpacko Chouchou. Il s’agit d’une sortie restau pain porc plus tango (bière + alcool). En trois, le traditionnel #vendredisex de tata Nina. Rendez-vous à ne pas manquer. Elle nous prépare un là pour la Saint Valentin. Je vous dis pas. Hihihihi

Et puis il y a cette espère rare,  les « Homo Para-Camerounus ». Il dira qu’il nous déteste hein, le Kevin. Mais bon, le Gabonais parfois est souvent plus camerounais qu’il n’y veut vraiment hihihi : D . Mon tara, mon frère d’obala Fred aussi blanc que la neige et Eton  de cœur (tribu au Cameroun).

Allez, je vous laisse. Je vais les retrouver.

Son’a ponda!

Homo checkus*: les adeptes de Foursquare peuvent comprendre : D . Il s’agit d’une application qui vous permet d’indiquer le lieu où vous vous trouvez et si vous l’appréciez ou pas.

The following two tabs change content below.
Danielle Ibohn
Je suis hypothétiquement barrée... Je dis bien hypothétiquement. Community Manager en herbe, se prenant rarement au sérieux.