Social Network Class

Social Network Class

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hey les voisins ! Si vous lisez ce message c’est que vous avez un compte Facebook

Ce billet, je l’avais pas prévu. Mais l’émission du mardi 26 février de « 7 Milliards de voisins » nous rappelant et faisant débat sur la journée nationale sans facebook, m’a réveillé de léthargie. Oui, je cogite parfois. Oui!J’ai dit parfois.

Les réseaux sociaux ont transformé notre façon de de communiquer et de consommer internet, déclare Emmanuelle Bastide, Véritable société virtuelle dans la société réelle, certains en sont même accros ! Et vous les voisins, quel est votre utilisation des réseaux sociaux ?

J’ai entendu défiler les plus accros des plus accros. Mais le commentaire qui m’a fait « et hop faut j’en parle » c’est celui-ci:

Les réseaux sociaux pour certains, c’est comme de la drogue. Pour d’ autres, c’est comme de l’eau. Pour d’autres, encore c’est rien du tout…

Pour moi, c’est de la drogue. Quoi?C’est vrai! J’y suis tout le temps. Je parle, je discute, je rencontre, j’écoute, je vois des films, m’informe,désinforme, me réinforme  apprend, désapprend, m’ennuie, me désennuie. Je crois que c’est un complot des blancs. Quoi? Tout le monde en Afrique croit que tout ce qui nous arrive, c’est la faute aux blancs. Quoi? Je suis un mouton. hihihi

Chaque réseau social remplit une fonction.Je vous parle des plus célèbres.

Notre album photos: Instagram, Pinterest, Flickr, voire Facebook (bref au Cameroun, c’est le seul qu’on connaisse alors…Quoi? Je suis un mouton. Je suis la foule )

Notre iPod: Deezer, my space

Notre bibliothèque: Wikipedia, Google

Notre coin kongossa (commérage) : Twitter, Facebook, DjossTV

Notre coin Series, film, vidéo,gags: Youtube ,dailymotion

Notre coin culture : DeviantART

Notre coin pro: Viadeo, Linkedin

Être fliquer: Fousquare (bref,on se flic soi-même quoi?)

Imaginez moi, grasse comme ça, sans faire de sport. Vivant en postant mes photos d’il y a 8 ans (quand j’étais encore mince) sur Flickr, sur Instagram, sur facebook. Quoi? L’excès ne nuit pas oh!
Ne cherchant plus à lire,mais  introduisant un mot-clé sur des milliers de moteurs de recherche que j’ai mis sur mon bookmark. Il n’y a qu’à écrire la première lettre et le robot reconnait.

Plus besoin de créer une carte professionnelle, j’en ai une sur viadeo, Linkedin.

Ne cherchant plus à mettre mon IPOD aux oreilles: Ouille le mouvement perds du temps. Quoi?Je n’ai qu’à cliquer my space, deezer et me connecter avec mon compte Facebook. Quoi? Qui vous a dit que j’aime écrire. My playlist s’affiche et elle enchaine les morceaux. Et lorsqu’elle finit, le robot se charge de me faire écouter le même style musical.

Les informations? Je les tweets, retweets, faisant attention au Fake. Quoiqu’il fallait juste que je regarde la TV ou un journal pour etre mieux informé. Mais je suis trop faiblarde pour ça. Alors, je me desinforme d’abord, puis je m’informe à force des retweets.

Je regarde mes émissions sur dailymotion: radio, TV. Je ne rate rien.

Je me flic sur Foursquare.

Puis je kongosse sur Facebook, twitter, et djossTv.

Quoi? Vous aussi! Je ne suis pas une paresseuse. J’ai du écrire ce billet. WordPress  mets au Compteur 507 mots.

Allez ,

Son’a Ponda!!!