Tag : Douala

Le jour où j’ai rencontré Dieu…

Je tiens à vous dire : ce billet va être rocambolesque. Hihihi.  Débutons. J’ai la chance ou la malchance d’être une fille super maladroite. Je crois, je suis même sûre  d’avoir déjà expérimenté tous les pans de la honte. La dernière en date : les églises éveillées. Ne vous méprenez pas. Je ne fais aucune apologie, aucun procès. Chacun est libre d’adorer un Dieu. Qu’il soit en bois oh ! Qu’il soit en fer métallique, genre IronMan ou spiderman. On s’enfout hein ? Hihihihi.  Moi, je ne vais pas vous dire qui j’adore. Ça va complètement fausser l’ « objectivité » de ce billet hihihihi.

« In Jesus name » (suite…)



Mon Dieu, faites que Le Président de la République vive à Douala!


Mon Président de la République était douala. Oh ! Vous aussi ! Je ne vais pas me moquer. Je l’aime mon « Président » Quoi ? Ce n’est pas parce que c’est le seul que j’ai connu. Je ne suis pas cette vierge. Ah ! Non ! je suis pas cette vierge qui sublime son premier amant. Vous aussi ! Il est venu chez moi à Douala. Pas chez moi, chez moi ! C’était tout comme oh ! 1000 km et près de 1000 policiers, c’est quoi ? Je n’ai jamais eu le  rêve de petites filles de le toucher, de le rencontrer. Quoiqu’il changerait bien ma vie. Quoi? Vous aussi! Hihihi. Je ne sais pas pour mes compatriotes, mais j’ai senti que sa venue a apporté plus que je le croyais. C’est vrai ! Vous aussi, ca m’arrive d’être sincère. Quoique hahahaha ?

Douala est une ville où perdure une ambiance bien particulière. Bien avant son arrivée, comme une vierge, la ville s’est préparée à decouvrir son amant. Quoi ? Je sais trop de sexe. Mais je n’ai que trouv’ ça pour être basique et compréhensible hahaha. Allez, deployons-snous. Le top ten des raisons pour lesquelles il devrait vivre à douala ?

1-:Pour que les gendarmeries , la police, les forces de l’ordre de cette ville puissent être sur le terrain. Ils y sont, detrompez pas. Avec cet engouement ? Nannnnn ! Les mecs étaient vestés, gantés, chapeautés en plein chaleur de Douala. Ils sifflaient tout le monde, les conducteurs, les piétons, les pousseurs, les fourmis. Tout ! Tout le monde marche au pas ! Non mais ! En plus, aie ! Je ne savais pas qu’ils pouvaient être beau. Quoi ? je suis célibataire oooh !

Policier au carrefour Logpom

Policier au carrefour Logpom

2- La propreté des routes. Je me mirais sur la route. Quoi ? Je savais pas que cela fût possible à douala. Ha !

3- Nous avions une nouvelle egerie de parfum. Quoi ? Sérieux! Ces portraits ressemblaient à ça. Elles quadrillaient toute la ville. « Loréal, je le vaux bien ». Oui ! oui ! vous aussi ! Bienvenue et merci le président de la république. Merci pourquoi ? bref ! Je cherche toujours.

4- Le zèle des forces armées. Quoi ? Ils étaient partout. Pick up, tenues aussi différentes des unes des autres, Hélicoptère qui quadrille la zone aérienne, gagoulés, pas gagoulés, souriants, pas souriants, moins souriants, dragueurs. Quoi ? Dis donc ihihihi ;

5- et mon préféré : la ville s’est rappelée qu’on avait un drapeau. Entreprises publiques, privées, particuliers. Yes ! Toute la ville abhorrait le drapeau vert rouge jaune. J’en suis devenue meme verte, après rouge , en esquissant un rire jaune lorsque le policier me regardait nerveusement lorsque je me suis penchée vers mon amie essayant de m’indigner : « C’est même quoi, c’est le pape »;

6- ça doit être un aveu de crise energétique. Vraiment un aveu du chef d’Etat. Ah ! le père ! Il vient à douala et demande cinq groupes électrogènes. Hihi mon père , on a une compagnie d’électricité hahaha. Le mec avait peur de delestron hahahaha

7- Le service public peut être poli. Ah ! J’aime ces fonctionnaires hahahaha. Port vestimentaire changé. Politesse exigée hahaha. Exécution des taches impeccables. Oui , chef ! Bon a deux pâtés du service. Vous ne pouvez cachés votre bordel hein?

Dossier phone 080

8- Les opposants. Bon, un opposant! Il était de sortie. « Biya dégage ». Il faisait du raffut à 1000 km du périmètre de Président de la République. Il criait à tue-tête. Tague le goudron en rouge. Je l’aime bien. Ça fait de l’animation. Mais bon, il aurait pu aller vers le périmètre du président, lui aussi!

9- Chiche ! J’ai dit chiche ! Ils ont rencontré le Chef d’État. Pas possible ! Le syndicat des moto-taxis a rencontré le Chef de l’État. Notre vie à douala a changé. Ils sont près d’un millier; je suis sûre. Ils nous feront aaargh ! C’est comme s’ils ont eu l’aval du Chef de l’État pour nous faire ch^^. Hahaha. Quoi ? Vous ne connaissez pas ces gars. Plus gueulards qu’eux , meurs. Oups, ceci n’est pas une raison, elle est une réalité. On est mort.

10- La population est devenue gentille. Serieux ! Elles respectaient les feux de signalisation. Les automobilistes avaient leurs dossiers pour une fois. Ils nous offraient presque la porte pour sortir. Pas de queue de poisson. Toute le monde suivait la ligne. Hahaha . c’est vrai !

Sinon, mon président, Il venait même pourquoi ?

Ah ! si ! deposé la première pierre pour la construction d’un deuxième pont sur le Wouri. Il l’a quoi le premier ? Il est foutu ?

Il est crée pour ouvrir une nouvelle voie pour désengorger la circulation. On me fait le kongossa (Souffle) que non. Ah bon ? Ok ! hihihihi

Mon président, mon président ! Quoi ? Il pourrait venir de temps en temps oh !

Allez,

Son’a ponda