Le jour où j’ai choisi un pagne…

J’aurais 30 ans bientôt et il est clair que cette étape de ma vie me stresse. Surtout lorsqu’une de vos sœurs se marie. Je vous explique. En Afrique, ça doit être dans l’air ou c’est dans le cours de l’évolution. Mais comme l’extinction des dinosaures, les trentenaires doivent tous passer à la casserole : Mariage. Chacun choisit son conjoint comme il le souhaite. Mon Flopinou a choisi : elle.

Crédit photo Florian Ngimbis J'ai beaucoup aimé hihihi

Crédit photo Florian Ngimbis J’ai beaucoup aimé hihihi

Moi ? Ce sont les pagnes. Quoi ? Vous ne croyez pas tout de même que j’allais vous donner son nom. L.O.L C’est un blog, pas un journal intime.

Revenons aux pagnes. C’est l’accessoire qui fera toute la différence lors d’un mariage au Cameroun. C’est important, j’entends mes sœurs se prendre la tête. Le mariage est dans six mois. Et déjà, elles sont agitées comme des puces. C’est l’étape préliminaire lors de la célébration. Le couple doit choisir un pagne. Bon, rectification, la femme choisit le pagne. Il doit être beau. Et la famille, la belle-famille l’achètent. Ce jour, les familles deviennent une. Et ça commence par la forme. C’est le moment de jouer au styliste, blablabla, les choses de filles.

Radar à mauvais pagne

Il est 16 heures. Mes piplettes* et moi, nous sommes à la chasse AU PAGNE, le saint Graal du Pagne. Elles font des choix. Lorsque j’aime un : poubelle. Plusieurs pagnes ont été mis à notre disposition. Il faut choisir. Tout le monde sait que je suis une geek, mes sœurs en particulier. Et pour savoir, quel est le pagne le plus moche ? Je suis la mieux indiquée. Oui, oui, comme elles le disent : les goûts et les couleurs, ce n’est pas ton truc. C’est sensé m’énerver, mais tant que je suis utile… En plus, j’ai le droit d’amener mon téléphone pour tweeter, alors tout le monde est content.

Boutique où va se passer le drame

Une dame à l’âge mûr nous accueille. Quand tu la vois, tu sais qu’elle s’y connait. Elle nous pose les questions sur le couple. Sincèrement, je les suis d’une demi-oreille. C’est pour quelle occasion, elle demande. Un mariage, mes sœurs répondent en cœur. Ce sont mes sœurs, elles aiment les choses de filles. J’ai mis un temps de retard pour répondre. La dame me regarde, elle a su tout suite : j’étais le radar à mauvais pagne. C’est dans chaque famille, ce truc, je vous le dis. Voulant la faire démentir, j’ai commencé à m’intéresser aux pagnes. Ceci pourrait être bien… Stop, revenons à un fait important (chose que je découvre moi aussi), chaque pagne possède une interprétation dont j’étais loin de me douter. Un pagne c’est pagne oh ! Les motifs ? On s’en fout. C’est africain et puis c’est tout. « Erreuuuuur ! » répondent-elles en cœur. Ekie ! Elles me regardent toutes avec des yeux : toi, ça ne vaut pas la peine quooi ? Bon, il faut savoir que moi et la honte, ça fait un.

Je me dis : non. Je peux le faire *Chanson de Rocky Balboa dans la tête et c’est partie* J’ai commencé à choisir :

Premier pagne : c’est un pagne de deuil chéri

Deuxième pagne : il signifiait ma rivale, notre mari et moi ce sera chaud cette semaine

Troisième pagne : ton pied, mon pied chéri, tu sors, je sors.

Quatrième pagne ? Non c’est sûr je vais trouver le bon. Lorsque je l’ai pointé du doigt. La dame s’est mise à me sourire. Ralalala * We’re the champion dans ma tête direct* Elle vous irait très bien. Là où j’ai su qu’il y avait anguille sous roche : mes sœurs. Elles ont été unanimes. Elles ont leurs sourires dans le coin. Et la question qui tue de la vendeuse : Elle est toujours célibataire, je présume. D’un hochement de la tête, elles répondent en cœur. Ce n’est pas bon signe ça. Je supplie pour la signification. Elles me le disent : « Ce pagne signifie, je suis prête à me marier, faites-vite ».

Allez Son’a ponda !

*Mes soeurs.

Pour plus d’informations sur la signification des pagnes, cliquez ici

The following two tabs change content below.
Danielle Ibohn
Je suis hypothétiquement barrée... Je dis bien hypothétiquement. Community Manager en herbe, se prenant rarement au sérieux.