L’absurdité d’un équilibre …

Il est 14h15. Ma machine télécharge une application. Elle met du temps. Je m’impatiente.  Le signal download m’indique 50%. Je ne suis pas sortie de l’auberge. En fond dans mon cerveau, la voix d’Ali baba berce mon angoisse. C’est ma nouvelle playlist.  C’est du funk joué par un nordiste, les gens du nord comme on dit chez nous. La révolution, commence par la prétention à se battre face aux préjugés.  Le clip est un hymne à l’époque . Elle faisait partie des « bons points » donnés par le gouvernement à toute personne participant à l’ « intégration nationale ». Le Cameroun compte  200 tribus, il va s’en dire.

@Inmed

@Inmed

L’équilibre régional? L’équilibre des genres?  Mercredi dernier, j’assistais à un lancement officiel du programme des Etats-unis pour les femmes : AWEP. Ipso facto, le problème s’est posé . Elles ont des difficultés dans l’entrepreneuriat. Doivent-elles demander une discrimination positive pour l’entrepreneuriat des femmes. Le débat allait bon trait. La méritocratie aurait-elle sa place dans une telle politique ? Les dérives ne sont pas bien loin ? L’équilibre régionale, fléau qui s’incruste dans les artères du Cameroun et nuit-elle à la méritocratie ? Sommes-nous à l’abri d’une guerre ethnique? Tout le monde a peur?  Si, non ? Si, oui?

Bref, mon téléchargement vient de se terminer.

Allez, Son’aponda !

The following two tabs change content below.
Danielle Ibohn
Je suis hypothétiquement barrée... Je dis bien hypothétiquement. Community Manager en herbe, se prenant rarement au sérieux.