Humain à l’eau, noyez-le!

Crédit photo Fifine 49

Crédit photo Fifine 49

Crie, saute, siffle, pleure, gesticule! Rien n’y fait! Le monde ne t’entendra pas.

J’ai découvert les relations publiques cette semaine dans les rapports humains. Ah! Les relations publiques! Dans la vie, tout est une affaire de relations publiques, de personnages, de scènes, de spectacles, de One man show. Ma grande sœur me le chuchotait.Butée, têtue, je me refusais de croire et pourtant! Chacun joue son rôle, sa partition.  Le monde n’aime pas les bons. Il aime cette  espèce d’arrogance. Ce type de personnes qui aime se donner en spectacle. Il aime que vous reflétiez la bonté.  Il faut que les apparences soient sauves. Les envies , la jalousies s’enchevêtrent dans un cœur qui n’explosera jamais. Ne vous inquiétez pas! Il fait pour ça le cœur. Porter les rancœurs, le pardon, l’amour, la haine, l’envie, la satiété, le vice, la bonté (ou un peu des deux)

Oh! Ce billet sera totalement égoïste. Pardonnez moi de l’écrire pour moi. J’aurais dû vous prévenir. Désolé 🙂 J’attérirais sûrement à une de ces réunions:  Bonjour! Je m’appelle Danielle et je suis une névrosée. J’aime pas parler des gens. Et la discrétion est la chose que je chérie le plus. Au delà, de ce que je raconte sur les réseaux sociaux ou  à mes amis! Rien n’y fait, je ne donne rien. Alors, j’ai développé un défaut qui parait être de l’arrogance. Je me tais. Ne dis rien.

Et plus, j’avance. Plus, je me rends compte que rien n’y fait! La plupart des gens aime courir après une vie. Cette vie, quand tu l’auras, tu en  feras quoi, hein?  L’ambition! Le nombre de personnes qui tuerait pour se faire un nom. Écraserait les uns , les autres pour occuper dans la société une position importante. Avide de salamalecs, de pouvoirs, de « Il vit par moi »,  l’homme aime être le maitre de l’homme, le dieu de l’homme. Qu’est-ce qu’on en a foutre? Il faut que l’ordre soit établi. Il faut que j’ai tout. Toi? Rien! Il faut que je sente que ta vie soit entre mes mains. Il faut que je manipule, je cogne des têtes, raconte partout. Que voire, je te tue , si je n’arrive à mes fins. Hum… Je n’en dors pas la nuit. Il faut que je te détruise quoiqu’il m’en coûte. Pourquoi tu l’as, moi pas. Hum… Alors mon cœur veut monter crescendo. Je sens la rage m’ensevelir comme Naruto luttant contre son démon à neuf queues. Humain à l’eau! Un humain à l’eau, il faut coûte que coûte le noyer. Quoi? Pas sauvé, hein? Vous aussi!

Alors ce théâtre, ce bal incessant défile devant mes yeux. Sans mots dire, je regarde. Ah! Être grand, drôle d’ambition. Il faut l’être pour faire quelque chose de sa vie. Les américains disent : quoiqu’ils en coûtent , il faut réussir. La reussite a un prix. Pas forcément celui du travail, mais aussi créer des opportunités. Créer ses opportunités, c’est être malin; déstabiliser son adversaire ; lui faire des croche-pieds ; jouer à l’ami ; Voler ses idées. Il n’avait qu’à être intelligent. La vie est une jungle. Il faut batailler dur. Le talent n’a rien à voir. Aaaaaaaaaaaaah!

Tu as ce que tu as. Ceux pourquoi tu es fait. Si les dames de chambres n’existaient pas, si le pousseur n’existait. On ferait quoi? On est tous esclave de quelqu’un. Toujours à vouloir briser, pratiquer des sciences occultes, vendre son âme pour.. Hum…

Un Humain à l’eau?  Alors noyons-le!

Hum…

Allez,

Son’a ponda!

 

 

 

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Danielle Ibohn
Je suis hypothétiquement barrée... Je dis bien hypothétiquement. Community Manager en herbe, se prenant rarement au sérieux.